LIVRAISON GRATUITE* (hors aquarium, roche et substrat) à partir de 69.00 € d'achat

Comment démarrer votre aquarium d'eau douce correctement [le guide]

Publié par CINDY CAUCHY le

Comment démarrer votre aquarium d'eau douce correctement [le guide]

Vous souhaitez vous lancer dans l'aventure de l'aquariophilie en eau douce ? Vous avez raison, c'est une activité passionnante. Toutefois, réussir à démarrer son premier aquarium demande de la patience et de connaître les bonnes pratiques. Du choix de la cuve jusqu'à l'entretien de l'aquarium, en passant par la sélection et l'introduction des poissons... Suivez toutes les étapes indispensables pour profiter de votre univers aquatique le plus longtemps possible.

Guide pour démarrer son aquarium d'eau douce pas à pas

Comment choisir vos poissons d'eau douce ?

Selon la qualité de votre eau

La qualité de votre eau est l'un des facteurs déterminant dans le choix de vos poissons d'eau douce. À l'aide d'un kit spécifique, testez d'abord la dureté et l'acidité de votre eau du robinet, avant de choisir vos poissons. En fonction des résultats, optez pour les espèces qui s'y adaptent.

Test en bandelettes : test rapide et fiable des principaux paramètres d’eau, peu onéreux

Test 6-en-1 EASY LIFE Pro AquaTest 7-en-1 JBL ProScan JBL – avec lecture analyse par Smartphone
test-bandelettes-6-en-1-easy-life pro-aquatest-jbl-bandelettes-test-7-en-1  proscan-jbl-bandelettes-test-lecture-smartphone

 

Test numérique : pH-mètre électronique pour déterminer rapidement et avec précision le pH de l’eau, ou TDS-mètre électronique pour mesurer la conductivité de l’eau

Digital pH Tester ATC AMTRA  Digital Conductivity and TDS Tester AMTRA
testeur-electronique-digital-ph-tds-tester-atc-amtra testeur-electronique-digital-conductivity-tds-tester-amtra

 

Coffret de test : tests pour analyse complète de l’eau en aquarium

ProScape Test Lab JBL 
pour aquarium planté

Pro AquaTest Lab JBL 
pour une analyse complète de l’eau
proscape-test-lab-jbl-coffret
Pro AquaTest CombiSet Plus NH4 JBL
principaux paramètres de l’eau + test ammonium inclus
 
Pro AquaTest CombiSet Plus Fe JBL
principaux paramètres de l’eau + test fer inclus


 

Selon leur compatibilité

La bonne cohabitation des poissons dépend de leur compatibilité entre eux. Il est conseillé de maintenir ensemble des espèces d’un même biotope. En effet, les poissons et les plantes auront les mêmes besoins concernant la qualité de l’eau, la température de l’eau et l’éclairage. Si vous penchez pour un aquarium amazonien, choisissez des poissons de ce même biotope, comme, par exemple, un couple d’Apistogramma ou des Scalaires ou des Discus, avec des Corydoras, et des Tétra néon.

Pensez aussi à occuper tous les espaces de votre aquarium, sans surcharger les zones. Si certains préfèrent nager en surface, d'autres occupent les fonds ou la zone de pleine eau.

 

Quel aquarium d'eau douce pour novice ?

La première erreur du néophyte consiste à vouloir se faire la main sur un aquarium de petite taille. En effet, un petit écosystème est plus sensible aux modifications. De plus, les poissons ont besoin d'espace pour s'épanouir. C'est pourquoi, il est préconisé d'investir dans un aquarium aux volume et longueur nécessaires selon la quantité de poissons désirés (soit 80 cm de long et 100 à 120 litres minimum).

Sachez qu'il existe des aquariums tout équipés dédiés aux débutants. Aussi appelés aquariums Plug & Play, ils sont destinés à une installation et une mise en eau immédiate.

La cuve est fournie avec :

  • un système de filtration à pompe : filtre interne, filtre externe ou encore filtre suspendu ou système de filtration intégré à la cuve
  • un système d'éclairage adapté à votre écosystème
  • un système de chauffage par thermoplongeur (sauf pour les poissons d'eau froide)
  • Certains modèles incluent aussi des accessoires d’entretien (éprouvette, thermomètre...)

Aquariums tout équipés JUWEL

Gammes Primo, Lido, Trigon (d'angle), Rio et Vision (bombé) JUWEL

 

Aquariums tout équipés EHEIM - Gamme Vivaline EHEIM

 

Aquariums tout équipés AMTRA - Gamme NanoTank Cubo System AMTRA

aquarium-amtra/amtra-nanotank-cubo-system

 

> Alors quels poissons choisir pour un aquarium de débutant ?

Il est conseillé de commencer avec une seule espèce de poisson et/ou issus d'une même famille. Parmi elles : les Galaxys, les Rasboras ou Microrasboras, ou encore les Platys.

 

La mise en route du bac

Créer un écosystème adapté

Avant toute chose, remplir votre aquarium d’eau de quelques cm afin de vérifier son étanchéité et s’assurer qu’il n’y ait aucune fuite ! Une fois cette vérification faite, retirer l’eau avant de commencer les étapes de la mise en route du bac.

1- Poser le sol : il se compose de substrat et de gravier / sable. Créez votre univers avec des rochers, racines et autres objets décoratifs.

Pour un aquarium planté, il faudra une première couche de substrat nutritif, comme l’AquaBasis JBL. Puis, en deuxième couche, du sable ou du gravier (à rincer à l'eau clair avant utilisation). Les plantes naturelles sont à privilégier pour un entretien naturel de l’eau et un environnement naturel pour vos poissons.

aquabasis-jbl-substrat-sol-aquarium

Si vous n’avez pas la main verte, il existe de très belles plantes artificielles pour aquarium, idéales pour décorer et créer des cachettes pour la population de votre bac. Dans ce cas, le substrat nutritif n’est pas nécessaire. Sable ou gravier suffisent.

2- La mise en eau de l'aquarium : avant de remplir votre aquarium d'eau du robinet, laissez l'eau reposer pendant 24 h pour la conditionner. Cette étape permet de la débarrasser de son chlore.

Pour une utilisation immédiate, utiliser un conditionneur d’eau, comme Biotopol JBL ou AquaMaker EASY-LIFE.

Biotopol JBL AquaMaker EASY-LIFE
biotopol-jbl-conditionneur-eau-aquarium
 


Ensuite, transvaser l'eau délicatement à l'aide d'un plateau ou d'un papier bulle pour amortir la chute. De cette façon, vous protégez la mise en place de votre décor.

3- Allumer la filtration, le chauffage et l'éclairage. Dans les premiers temps, 6h/jour d'éclairage suffisent pour privilégier le développement des plantes. Ensuite prolonger progressivement de 30 min/semaine jusqu'à obtenir 8 à 11h de lumière/jour.

4- Laisser le cycle de l'azote se créer naturellement. L'équilibre biologique de l'aquarium en dépend. Pendant plusieurs semaines, les bactéries et les détritus des plantes vont développer de l'ammoniaque puis des nitrites, jusqu'à obtenir un taux de nitrates égal à 0.

Pour cela, mesurez l'eau régulièrement à l'aide d'un kit de prélèvement (voir plus haut les différents tests disponibles).

> Au bout de 15 jours, le taux sera normalement élevé

> Passé le pic de nitrite sous 3 à 5 semaines, observez le taux baisser (et l'eau légèrement blanchir), et continuez les mesures toutes les 48 h, jusqu'à atteindre la neutralité.

> Effectuez un prélèvement sous 4-5 jours pour confirmer la stabilité des nitrates.

Si c'est le cas, bravo : votre aquarium est prêt à accueillir vos poissons !

Conseil : vous pouvez aussi booster l'équilibre biologique de l'aquarium en y introduisant des bactéries bénéfiques :

 

L'introduction des poissons

Tout comme le cycle azoté, l'introduction des poissons dans l'aquarium se fait par étapes.

  • Commencez par placer votre premier animal le plus délicatement possible.
  • Attendez une semaine (tout en continuant de vérifier le taux de nitrate) avant d'introduire le second. Continuez ainsi pour chaque poisson.
  • Idéalement, laissez l'animal s'acclimater à la température de l'aquarium. Pour se faire, placer le sac (dans lequel se trouve le poisson) à flotter dans l’aquarium (lumière éteinte de préférence) pendant quelques minutes tout en ajoutant un verre d’eau de l’aquarium dans le sac toutes les 2 minutes. Puis, l’attraper à l’aide d’une épuisette et l’introduire dans l’aquarium. Ne surtout pas verser l’eau du sac dans l’aquarium. Jetez l’eau du sac ou arrosez votre jardin avec 😊

 

> Quelle quantité de poisson dans mon aquarium ?

Il y a une règle en aquariophilie visant à respecter l'espace de bien-être des poissons : 1 cm de poisson adulte/litre d'eau réel (excluant le volume des décorations). Ainsi, pour un volume minimum recommandé de 120 L ( soit 100 L réel) et une série de poissons de 5 cm de long, votre capacité maximale est de 20 petits poissons.

Il est primordial de respecter ce principe, car, en plus de multiplier les déchets, la surpopulation d'animaux déséquilibre leur écosystème, augmente les maladies, le stress et la quantité de nitrate. Des conséquences irréversibles pour la santé de vos petits protégés.

Autre exemple : il est conseillé 100 litres pour un poisson rouge (poisson rouge, voile de chine, télescope, etc. étant de gros pollueurs) + 50 litres pour chaque poisson rouge ajouté.

Soit 4 poissons rouges dans un aquarium de 250 litres.

 

Entretien général de l'aquarium, les bonnes pratiques

Les entretiens techniques

Préserver la colonie bactérienne nécessaire au bon fonctionnement de votre écosystème invite à quelques vérifications.

Veillez chaque mois à :

  • Nettoyer les masses filtrantes (toujours avec de l’eau préalablement prélevée de l’aquarium)
  • Aspirer le fond de l'aquarium des déchets organiques, comme par exemple avec l'Aspirateur électrique Quick Vac Pro EHEIM 
  • Tester l’eau
  • Entretenir les plantes avec un sol nutritif sous sable ou un sol technique enrichi en nutriments

Et chaque semaine :

  • Changer 10 % de votre volume d'eau
  • Fertiliser vos plantes : utiliser des engrais 1 fois par mois ou par semaine selon l'espèce, comme par exemple Ferropol JBL ou Ferro EASY LIFE

 

Lutter contre les algues

algues-aquarium-eau-douce

Le principal combat d'un aquariophile d'eau douce est de prévenir et contrer [ou empêcher] la prolifération d'algues. Qu'elles soient vertes, brunes, filamenteuses, encroûtantes ou encore pinceaux… Nocives, elles se développent en fonction :

  • De la puissance et la durée de l'éclairage. Vérifiez que la lumière utilisée soit adaptée au volume d'eau sinon, diminuez-la. Évitez l'exposition près d'une source de chaleur extérieure comme une baie vitrée ou un radiateur.
  • L'excès de nitrate. Les algues aiment le nitrate. Diminuez le taux pour les endiguer en réalisant des changements partiels d'eau régulièrement et en nettoyant le sol des déchets organiques (reste de nourriture, rejets de poissons, feuilles en décomposition, etc.)
  • La qualité des plantes. Les plantes vivantes à croissance rapide laissent peu de place aux algues. Bichonnez-les !

Vous pouvez aussi avoir recours à des produits anti-algues, certains aidant au rétablissement de l'équilibre microbiologique, inoffensifs pour les plantes et les habitants du bac : 

 

Bien nourrir les poissons

La nourriture des poissons varie selon les espèces. Pour éviter les erreurs dans la diversification à l'heure du repas, l'élevage d'une seule famille de poissons facilite les dosages. Votre mission se limite alors au contrôle de la quantité et que tout soit rapidement mangé. Vous pouvez aussi vous munir d'un distributeur de nourriture pour une distribution plus aisée.

Vous l'aurez compris, bien démarrer son aquarium d'eau douce nécessite de comprendre le fonctionnement de son écosystème. En effet, tous les éléments qui composent un aquarium sont liés entre eux. Un seul faux pas suffit à déséquilibrer votre univers aquatique. Avec cet article (et l'expertise d'un vendeur), vous possédez toutes les clés pour réussir votre premier aquarium.

happy-fish-rendre-son-poisson-heureux

← Article précédent